Pourquoi se rabattre sur la cigarette électronique ?

Accueil meilleur cigarette électronique Pourquoi se rabattre sur la cigarette électronique ?

Inventée en chine en 2005, la cigarette électronique ou la e-cigarette était au départ un simple outil thérapeutique pour arrêter de fumer. D’après l’Office Français des Préventions du Tabagisme, elle est beaucoup moins dangereuse que la cigarette classique même si elle est ni un médicament ni un dispositif médical, contrairement aux patchs et aux gommes à mâcher. C’est sans doute pour cela que cette machine à vapeur est devenue un phénomène. Il est à noter que les e-cigarettes ne vous apporteront pas exactement le même effet qu’une cigarette classique car la diffusion de la nicotine dans le sang sera légèrement plus lente, le goût est différent et la bouffée ne sera pas inhalée. Pour le côté positif, il n’y aura pas d’effet de retrait, presque les mêmes gestes (sauf qu’on inhale et expire de la vapeur et qu’on arrête de fumer), plus de goudron, une meilleure respiration, etc.

La e-cigarette et le sevrage tabagique

Aujourd’hui, la e-cigarette est l’outil le plus utilisé en France pour le sevrage tabagique, que ce soit pour les fumeurs ou ex-fumeurs. Et les chiffres ci-dessous le prouvent largement :

  • 27 % de cigarettes électroniques sont fumées ;
  • 10% professionnels de santé utilisent les e-cigarettes.

Pas étonnant donc qu’on compte plus de trois millions de vapoteurs, avec un million et demi de vapoteurs quotidiens et plus de 2 500 boutiques spécialisées, ainsi que des endroits où des créateurs tentent d’imposer cet dispositif comme accessoire de mode.

Est-ce que la e-cigarette est un accessoire de mode ?

Le business français dans la cigarette électronique pèse plus de 100 millions d’euros et devrait doubler l’an prochain. Su coup, les fabricants étendent constamment leurs gammes de produits en commençant du classique en passant aux formes les plus tendances, notamment en termes de design et de couleurs qui se personnalisent et s’accordent à toutes les excentricités.

Pour les amateurs de nouveaux looks, il est à noter qu’il existe même les cigares et pipes électroniques de dernière génération et qui s’utilisent comme de vraies pipes, sans oublier le dernier joujou en date, à savoir : la chicha électronique.

Tous ces produits sont fabriqués en chine, mais au milieu, se cache la pipette française, qui est la première cigarette électronique de luxe, avec des modèles qui se rapprochent d’un vrai bijou avec des matières nobles comme le titane, l’or et de la nacre, ce qui fait osciller son prix entre 140 et 230 euros. Ces vapoteuses rutilantes sont ainsi devenues un must pour les vapoteurs.

Plus chic encore que la cigarette en or, la cigarette en série limitée, où les e-fumeurs se réunissent pour un vapéro, qui est un phénomène en plein explosion où des cadres supérieurs, livreurs ou commerçants se retrouvent pour échanger sur les nouveautés. Et il est inutile de souligner qu’ils sont tous des esthètes de la vape et qui aiment, bien évidemment, afficher les modèles rares des e-cigarettes dénichées auprès des artisans ayant confectionné une série exclusive de ces dispositifs innovants venus des quatre coins du monde, avec des prix pouvant s’envoler et atteindre un chiffre exorbitant au même titre que les objets d’art.

Derrière ces objets rares, se cachent de petits génies de la e-cigarettes, leurs création s’arrachent comme des petits pains par des personnes passionnées, et parmi les signatures les plus célèbres se cache une marque française et plus précisément en Normandie. Un Mozart de la e-cigarette produit chez lui une trentaine de modèles chaque année, et ne poursuit qu’un rêve, celui de fabriquer une e-cigarette plus épaisse et constituée du moins possible de matériaux parasites. Il a ainsi réussi à développer son propre système qui lui a permis de fabriquer la cigarette écologique et dite « du futur », avec une alimentation de la batterie à distance.

Est-ce que la cigarette électronique est efficace ?

A noter qu’en 2014, ce sont 400 000 personnes qui ont arrêté de fumer grâce à la e-cigarette. Donc, plutôt que de la mettre en parallèle avec la cigarette classique, il faut les opposer, sauf qu’un autre argument du ministère de la santé a montré me bout de son nez, qui est que la cigarette électronique pourrait être séduisante et attirante à force d’être vue dans les lieux publiques. Il faut donc la cacher, et certains trouvent que cela est logique et qu’il fallait soutenir cette idée, même si des rapports de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) pointait ce risque en 2014, mais depuis des études ont minimisé cet effet passerelle avec le tabac.

Selon une revue de la littérature de Pisinger (2014), une étude comparative chez des fumeurs n’ayant jamais utilisé de cigarettes électroniques, montre qu’il existe différents changements dans les voies respiratoires, qui rappellent le tabagisme. Une étude sur des volontaires sains et des patients souffrant d’asthme et de bronchopneumopathie chronique obstructive (MPOC), a également montré que fumer pendant 10 minutes peut provoquer une obstruction sévère des voies respiratoires (Hua, 2016). Le Haut Commissariat à la Santé Publique (HCSP) a aussi souligné dans son avis de 2016, que des recherches récentes ont montré que certains composants des e-liquides peuvent être toxiques, comme le diacétyle. Si ce dernier est inhalé après chauffage, il peut provoquer des lésions pulmonaires.

Pourquoi opter pour la cigarette électronique ?

Le principal avantage des cigarettes électroniques est qu’elles ont moins d’impact sur la santé que les cigarettes traditionnelles, sans oublier les économies faites suite à l’utilisation de ce dispositif de vapotage.

Les cigarettes ordinaires constituent non seulement une menace pour votre santé, mais également pour la santé des personnes autour de vous qui risquent le tabagisme passif. En utilisant des e-cigarettes, vous pouvez fumer chez vous sans danger, car elles n’émettent pas d‘odeurs désagréables, et la vapeur émise disparaîtra au bout de 7 secondes. Plus important encore, en tant qu’alternative aux cigarettes classiques, les cigarettes électroniques peuvent maintenir le plaisir de fumer et de prendre de la nicotine, sans subir les effets nocifs des cigarettes traditionnelles. Ainsi, le teneur en nicotine du e-liquide peut être progressivement réduit, et il est donc plus facile d’arrêter de fumer en vapotant.